© 2016 par NBH Consultants

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon
Please reload

Posts Récents

Bonne Année 2019

01/01/2019

1/8
Please reload

Posts A l'Affiche

Trouvez votre swing authentique

« Le swing authentique est là, c’est lui qui nous choisit, il est le chemin. Cherchez le avec votre âme, vos sens. Ne réfléchissez pas, vos mains seront plus sages que votre tête ne le sera jamais. Cherchez le avec vos mains, sentez-le. Il n’y a que vous, la balle, le drapeau au loin et tout ce que vous êtes ».

 

La Légende de Bagger Vance est l'histoire d'un homme tentant de renouer avec lui-même tout en composant avec ses démons. Dans ce film le golf est l'occasion d'une métaphore sur le rapport de chacun à l'existence.

 

Champion de golf, petit ami de la ravissante et richissime Adele, Junuh est envoyé au front où l'horreur de la guerre mondiale le frappe de plein fouet. Après plusieurs années de silence, ce héros désenchanté revient dans le plus parfait anonymat. Hanté par le souvenir atroce de ce qu'il a vécu, il se retire du monde. La crise de 1929 a fait fondre toutes les fortunes, le père d'Adele s'est suicidé pour échapper au déshonneur de la ruine et le parcours de golf qu'il avait fait construire semble voué à la faillite. La jeune femme décide alors de faire sortir Junuh de sa retraite et de l'opposer aux deux plus grands golfeurs de l'époque lors d'un tournoi dont les bénéfices permettront de maintenir le terrain. Mais Junuh est certain d'avoir perdu le secret qui avait fait sa réputation de champion. Un homme surgi de nulle part se présente alors à lui : Bagger Vance, mystérieux et providentiel caddy, tente de lui faire retrouver « son swing authentique » en lui murmurant des phrases énigmatiques.

 

Au delà de la technique, Bagger Vance accompagne Junuh pour l'aider à retrouver l’harmonie, à se sentir unifié, relié au parcours et à son état naturel. Chacun de nous possède un geste personnel, telle une signature, qui n’appartient qu’à lui seul. Ce geste appris, répété, automatisé durant les entrainements est en nous et ne demande qu’à s’exprimer. Sur le parcours, au moment de la frappe, tout ce que nous avons à faire est de laisser notre corps agir en toute liberté, sans laisser une multitude de pensées entraver sa route.

 

Parfois, nous connaissons cet état de grâce, lorsque tout va bien et que, sans réfléchir, nous swinguons naturellement. Hélas, cet état ne dure pas car, au moment même où nous prenons conscience de ce swing « parfait », nous cherchons à le reproduire à l’identique et nous n’arrivons que trop rarement à le répéter. La frustration grandit, nous cherchons à corriger nos défauts et à mieux maitriser notre mouvement. Or, on ne triomphe pas du golf par un effort de volonté et une application excessive.

 

 

Bagger Vance nous explique qu’il y a trois chemins qui mènent au « swing authentique » :

 

- le chemin de la Discipline : c’est la voie du travail, de la volonté obstinée de posséder la maitrise technique du jeu.

 

- le chemin de la Sagesse : c’est la voie de la patience, de la persévérance, de l’humilité.

 

- le chemin de l’Amour : c’est la voie du plaisir, de l’amour du jeu, tel l’enfant qui apprend, totalement présent à ce qu’il fait.

 

« Ces trois chemins se rejoignent dans un même principe d’unité. Ce n’est qu’alors, dans la pureté du vide, que l’esprit se rappellera le comment du swing ».

 

Ce jeu nous fascine car, à travers la quête permanente du swing « parfait », c’est le besoin d’identité et d’accomplissement de soi que nous recherchons.

 

A quand remonte votre dernier « swing authentique » ?

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Suivez Nous
Please reload

Recherche Par Tags